lundi 2 mai 2016

Questions de victime de PN et réponses pour comprendre


Voici les questions posées par une consultante, vicitme dans une relation avec un Pervers narcissique.

J'ai repris les questions dans le webinaire qui suit pour que les réponses, je l'espère, aident le plus grand nombre.
N'hésitez pas à commenter si vous quelque chose demeure obscur.
Plein de Lumière!
Mao

"1) Pourquoi quand on se croit aimer de lui et donc qu'on devient sensible et aimant il nous déteste
 et ne nous voit plus comme quelque chose d'admirable ?
 Est ce que c'est parce qu'il n'arrive pas à faire ça lui et aussi parce qu'il a du jouer un rôle pour qu'on soit comme cela avec lui ?

2) Si on le voyait tel qu'il est on le mépriserait vous dites que c'est pour cela qu'il se cache,  et en même temps il nous hait quand on l'aime avec ses masques, alors que veut-il au fond, je parle de son inconscient ?  Qu'on  le voit tel qu'il est et qu'on le méprise ? C'est ce que son inconscient recherche en réalité ? Et si oui pourquoi ?

3) Pourquoi il nous en veut de ce qu'il a subi, pourquoi il se voit en nous ? 
Est ce que c'est parce que quand il nous voit, il voit le rôle qu'il a du jouer pour nous avoir,  et aussi que ça lui montre qu'il n'est pas à la hauteur de nous, dans sa vraie nature à ses yeux ?

4) Pourquoi souffre t-il de détruire si lui même n'a pas de sentiment ? Comment peut-il souffrir ? Surtout qu'il le fait volontairement ? Pourquoi en devient t-il encore plus cruel ?

5) Que faut -il faire après le stade de l'indifférence et de l'éventuel prise de conscience du PN ? 

6) Le fait d'être indifférent comme l'a été un de ses parents, ne risque t-il pas au contraire de le conforter dans l'idée que l'on est comme le parent en question qui l'a fait souffrir et qu'il s'en détourne du coup ?

7) Pourquoi on ne supporte pas que l'autre ne nous donne pas l'amour qu'on attend ?  Cet amour qui ressemble à celui qu'on a connu enfant ? Est ce que c'est parce que ça veut dire que sinon c'est réaliser que nos propres parents nous ont mal aimés ? Mais même en sachant cela, pourquoi la douleur revient avec le manque ?"