vendredi 30 septembre 2016

Etre (psycho) thérapeuthe ou coachn aider l'autre, oui, mais..

Il y a quelques jours, le soir bien tard, juste avant d’éteindre le pc, un dernier mail arrive. Et là je lis « l’autre jour,  j ai essayé de m éteindre de mettre fin à mes jours c’est mon secret j en ai parlé à personne et j ai écouté vos vidéos vous avez vraiment les mots et une voix tendre et rassurante je me suis endormi en vous écoutant et j ai eu une petite lueur d espoir ».
Je livre ce morceau de mail tel qu’il m’est arrivé. Il m’a ébranlé. J’en ai dit à voix haute « Seigneur, quelle mission ». Il y avait le sentiment profond de bonheur d’avoir aidé quelqu’un, quelque part, à remonter un peu la pente. Mais il y avait aussi l’importance de mes mots, de ce que j’ai choisi de faire, de la fragilité des êtres et de ce qu’implique aider lorsque l’on sait, par de tels mots, ce que notre aide peut apporter.
C’est un chemin particulier que celui d’ »aidant ». Il faut apprendre à se préserver de l’épuisement car le temps et l’énergie que l’on y consacre peuvent vite déborder votre vie. Il demande une attention extrème car les mots sont des médicaments miracles mais aussi des poignards mortels quand ils ne sont pas que des emplatres sur des jambes de bois, des mots inutiles qui ne changent rien.
Je ne peux envisager de répondre à la demande de l’autre en le faisant à moitié de toute façon. Je ne saurais pas le faire. J’entends, je vois, beaucoup de personnes qui se lancent dans l’aide à l’autre, dans le soutien psychologique. Elles le font avec beaucoup de bonne volonté et beaucoup d’enthousiasme, mais que de petites phrases, de conseils à l’emporte pièce, de jugement dans ce que j’entends.
On ne peut pas assener à l’autre « tu devrais faire ceci, rends toi compte de celà, tu te ments, etc. » On devrait se l’interdire. Parce que c’est cruel et inutile. De quel droit pense t’on mieux savoir que lui ce qui est bon pour lui? Aider psychologiquement, c’est permettre à l’autre de poser ses mots et sa souffrance sur la table comme un puzzle, celui de sa situation. C’est l’aider à remonter ce puzzle correctement par lui même. Ce n’est en aucun cas se dire qu’on l’a « coaché » en lui mettant des points sur les « i » parce qu’il « doit voir ».
Et pourtant cette pratique est maintenant si répandue. Livres plein de bons conseils, attitudes prêtes à l’emploi, absence de travail sur soi suffisant pour pouvoir aider l’autre sans faire inconciemment réference à son propre cas. Je me dis quand je relis ce que la personne qui m’avait laissé ce mot m’a écrit que si elle avait croisé ces aides « brutales », elle ne serait peut être plus là aujourd’hui.
Il faut faire attention à la fragilité de l’autre. Si ce qu’il ne parvient pas à dépasser nous agace, cela veut dire que nous même n’avons pas dépassé quelque chose qui lui ressemble. Et cela veut dire aussi que nous ne sommes pas prêts à aider. C’est une vieille affirmation chez moi mais je la redis toujours « on ne peut aider l’autre que après s’être suffisament aidé soi même pour ne pas avoir à souffrir en écho de ce qu’il souffre lui même ».
Aider est un magnifique chemin mais il ne faut pas le faire pour soi même, pour se sentir utile ce qui veut dire pour exister. Il faut le faire parce que c’est sa « vocation » comme d’autres choisissent de donner le bonheur par la musique ou la vie en étant médecin. Comment pourrais je cesser d’aider? Je ne le pense pas possible, mais avec le temps et une fois la guérison de mes plaies faites, je me suis rendue compte qu’aider ne peut être fait qu’en ne s’oubliant jamais.
Se donner la première place, se poser quand nécessaire, ne jamais se sacrifier pour l’autre, des règles à ne pas oublier, car comment peut on aider l’autre à trouver sa valeur si on oublie la notre?
Au plaisir toujours renouvelé de partager vos reflexions.
Plein de Lumière!
Mao

jeudi 29 septembre 2016

COURS EN LIGNE DEVELOPPEMENT PERSONNEL EN ACCES GRATUIT ET ILLIMITE

Bonjour
les cours de la plateforme "yes course libertaide" sont désormais tous accessibles gratuitement. (cliquez sur le lien ci dessous)

Cours Libert'aide Développement Personnel

N'hésitez pas à les écouter pour vous aider à trouver le chemin de votre Bonheur Intérieur!

Plein de Lumière!
Mao  pour Libert'aide

mercredi 21 septembre 2016

Adresse mail pour nous contacter

Pour nous joindre

Le mail de contact est désormais

contact.libertaide@gmail.com

Merci et à bientot!

Laurence et Mao, Thérapeuthes Libert'aide

lundi 19 septembre 2016

DECOUVRIR COMPRENDRE RESSENTIR L ENERGIE : STAGE 1ER ET 2 OCTOBRE DROME PROVENCALE

INFOS IMPORTANTES !
Stage "énergie" 1er et 2 octobre repoussé à une date ultérieure

Avec regret mais raisonnablement, je renonce, pour une raison d'évidente  trop grosse fatigue à animer le stage "Energie" des 1er et 2 octobre.
Je ne pourrais me sentir honnête en animant ce stage sans être au mieux de ma forme.
 
Il est donc reporté à une date ultérieure.
Plein de Lumière!
Mao

Pour le projet Po'oz, Stage animé par Mao, Présidente de Libert'aide 
DECOUVRIR, COMPRENDRE, RESSENTIR L ENERGIE

Stage de base (indispensable pour pouvoir suivre les stages et formations énergie)
Durée : 2 jours

Week-end des 1er et 2 octobre en Drome Provencale entre Montélimar et Privas

Participation : 60 euros; Etudiants et personnes sans emploi : 40 euros (le montant correspond à un don déductible des impots)

Participation aux frais d'hebergement et de repas pour la totalité du stage : 100 euros.
Arrivée sur place la veille possible.


Pour plus d’infos et vous inscrire : poozjeunes@gmail.com

Le programme

- Découvrir, comprendre, ressentir : Théorie et pratique

- Comprendre ce qu’énergie veut dire, ce que ça englobe, ce que c’est et ce que cela fait

- Savoir ressentir, dissocier énergie positive et négative

- Savoir se protéger et se ressourcer, se déstresser, se dégager d’énergies négatives.

- Entrevoir les différentes applications de l’énergie pour son développement personnel, aux lieux, aux évènements.

mardi 13 septembre 2016

Consultations d'aide et de soutien : Laurence nous rejoint!

Les demandes d'aide sont nombreuses et une seule personne pour y répondre, cela n'était plus possible.

Laurence nous rejoint. 

Les consultations d'aide et de soutien seront donc désormais assurés par Laurence et Mao, fonction de leurs possibles et des votres.

Ceci permettra de répondre plus vite à vos demandes et de vous aider encore mieux.

Pour nous contacter le mail demeure le même : libertaide@gmail.com

Plein de Lumière!
Mao pour Libert'aide

dimanche 11 septembre 2016

Apprendre à s'aimer, de mon chemin au votre, vers la vraie vie

Note : texte de l'enregistrement sous la video pour les personnes qui ont des difficultés avec l'audio



Aider est mon travail, mon chemin, ma vie.

On part dans l'aide à l'autre pour guérir un manque en soi. On répare chez l'autre ce qui est cassé chez nous. Mais on ne le sait pas et on peut ne pas le voir toute sa vie.

Pourtant lorsque l'autre parle, l'écho nous atteint, si écho il y a. Sa souffrance nous renvoie à notre propre souffrance. C'est un cadeau qui nous permet de travailler en nous, sur nous, pour guérir.

Ce travail je l'ai fait pendant plusieurs années, parce que pour moi il était inconcevable d'aider l'autre, de le conseiller, sans être moi même libérée de tout ce qui pouvait faire mal. J'y ai découvert la profondeur,  la paix intérieure, dont l'humain est capable.

J'ai trouvé un chemin de bien être personnel, de capacité à ne pas être impactée par tout ce qui peut venir d'agressif de l'extérieur, d'aptitude à voir ce qui appartient à autrui et ce qui m'appartient. J'ai trouvé ma valeur et j'ai appris à m'aimer.

Ce travail, je continue à aider les autres à le faire. Parce que je sais qu'au bout du voyage, il y a un merveilleux océan qui nous attend,un bateau pour prendre le large et découvrir notre monde personnel et choisir les paysages et les personnes qui pourront composer pour nous un paysage extérieur harmonieux.

Le mien, je l'ai fait seule, dans la douleur et la volonté acharnée, comme tout explorateur. Pour les autres, j'ai pu créer un chemin plus en douceur, même si, lorsque l'on plonge en soi, les larmes viendront toujours, tôt ou tard. Mais elles seront libératrices, pas juste des trop plein pour "tenir le coup".

Désormais, j'accompagne tous ceux qui viennent vers moi, je leur explique, je mets à jour pour eux et avec eux, ce qui fait leur être, je les aide à retrouver conscience de cette valeur qui est la leur, la même que tous les êtres vivants en ce monde. 

Je les soutiens dans l'affirmation de cette valeur, dans la découverte de leurs possibles et dans les premiers pas d'une nouvelle vie parfois, celle qui est librement et consciemment choisie, une vie intérieure et aussi extérieure s'ils le jugent nécessaire.

Chaque matin et chaque soir, je me pose dans la paix et la plénitude de ce travail au quotidien qui ne me déçoit jamais, qui m'apporte toujours.

Je le dis assez souvent, je suis "mystique", je crois en ce que l'on peut nommer un "Grand Architecte de l'Univers", à une harmonie de ce qui est, visible et invisible, palpable et impalpable. Je crois que tout communique et que ce que l'on nomme "l'âme " des humains aussi, heureusement.

Mais ce que je crois, je l'ai découvert par ce chemin de libération de l'être intérieur. Lorsque nous sommes enfin en paix avec nous même, nous pouvons regarder et interagir avec l'autre sans peur, sans heurt, sans besoin de combat.

La vie peut être un chemin merveilleux. C'est nous qui lui donnons un sens et notre état d'esprit génère une énergie qui, en nous enrobant, modifie l'énergie autour de nous. On dit que la poisse amène la poisse et que la chance attire la chance. C'est vrai. L'énergie positive génère une énergie positive qui va en attirer davantage, la négative fait de même à l'inverse.

Alors travailler à se libérer, à s'apaiser, à être enfin heureux avec soi même est non seulement bon pour son être intérieur mais aussi pour sa vie de tous les jours. Le chemin s'ouvre quand l'âme s'ouvre.Ce ne sont pas que des mots, c'est un phénomène que l'on pourrait dire de base, sa base étant cette énergie dont je parle tant aussi pour l'expliquer.

Prenez soin de vous, apprenez à vous aimer, aider votre enfant intérieur à grandir en vous et à rejoindre l'adulte que vous êtes devenu. C'est la clef du bonheur et d'une vie plus facile, n'en doutez pas, tous ceux qui ont fait ce bout de route là vous le confirmeront.

Alors n'hésitez pas, n'ayez plus peur, la souffrance est là et derrière, elle ne sera plus devant.
Plein de Lumière!
Mao

vendredi 9 septembre 2016

Le chemin de son Bonheur Intérieur, Aude, Bord de Mer, du samedi 29 octobre au Mardi 1er Novembre

Développement personnel

Le chemin de son Bonheur intérieur,
stage animé par Mao Chardin, Thérapeuthe

Du samedi 29 octobre au Mardi 1er Novembre, 
Sud de la France, Bord de mer méditterranée *

Il reste quelques places

Apprendre à s’aimer peut-être un parcours long et semé d’embûches parce qu’on ne parvient pas à éliminer les zones d’ombre qui nous hantent depuis presque toujours.

Je vous propose de vous emmener sur le chemin de votre Bonheur intérieur, en douceur, en profondeur, loin du stress et du « je dois faire ».

4 jours en bord de mer, avec le doux soleil d’automne pour compagnon.
4 jours de partage, d’écoute, de retours, d’exercices simples et porteurs.
4 jours pour vous poser, vous ressourcer, vous trouver et prendre en main les clefs d’un avenir heureux.

Coté pratique :
  • Lieu à préciser fonction des offres disponibles au meilleur prix pour le transport et l’hébergement. Information donnée avant la confirmation d’inscription.
  • Possibilité de vous prendre en charge à la gare TGV la plus proche (éventuellement l’aéroport), covoiturage depuis Lyon possible
  • Possibilité d’hébergement sur place (participation de 40 euros par nuit, arrivée possible le vendredi soir, départ possible le mardi matin); 20 euros pour personnes sans emploi ou étudiants en chambre partagée.
  • Nombre de participant(e)s limité à 6 personnes pour la qualité de notre travail en commun
  • Repas végétariens et sans gluten préparés et pris sur place (participation demandée 40 euros/personne pour la durée du stage. Participation de 40 euros pour la durée du stage, 20 euros pour les personnes sans emploi et étudiants.
  • Coût du stage (don déductible des impôts) : 200 euros, 100 euros pour étudiants et personne sans emploi. 
  • Tous les bénéfices iront à l’association Po’oz pour son projet d’accueil).

Pour plus d’information et vous inscrire, merci d’adresser un mail à : libertaide@gmail.com ou à mao.chardin@gmail.com